BIG IN JAPAN :

Aujourd’hui j’ai envie de vous dire : WOW, WOW, WOW !!!!!! En effet je vous parle de cet établissement qui a ouvert ses portes en décembre 2011,  le  bar Big in Japan,  situé au 4175 Boulevard Saint-Laurent  -coin Rachel – à Montréal, où je me suis rendue samedi dernier.

Tout d’abord pour trouver ce bar il ne faut surtout pas chercher une grande enseigne le signalant. Non, c’est une simple porte rouge taggée que vous pousserez pour arriver dans un long corridor, avec un rideau au fond…. Mais c’est derrière ce rideau que tout se passe !

On entre dans une salle sombre à la lumière tamisée, et surprise, il n’y a pas de tables à proprement dit, mais une espèce de labyrinthe de tables en continu  où l’on s’assoie  les uns en face des autres. Des dizaines de petites bougies directement insérées dans les tables illuminent la salle . Au plafond, une succession de bouteilles sont accrochées à une barre centrale ! Si vous achetez une bouteille et que vous ne la finissez pas, la bar vous propose de la garder jusqu’à votre prochaine visite, suspendue avec votre nom dessus. C’est une manière bien plus originale que de la conserver dans un placard comme il se fait d’habitude  –comme on dit dans le jargon du bar ‘’ mettre la bouteille  en garage ‘’- !

Quant à l’ambiance du bar, elle est très feutrée ; on se sent immédiatement à l’aise. Pas de musique qui vous tape dans la tête, juste un léger fond musical. J’avoue que le calme est très apprécié….

Nous prenons place à une tables proche du bar (oui je sais c’est logique !). Une serveuse en pantalon noir, chemise blanche et nœud papillon vient aussitôt nous souhaiter la bienvenue et nous apporte les cartes.

Ah ! si vous saviez quel plaisir j’ai eu à ouvrir cette carte et découvrir une liste de cocktails classiques : Manhattan, Gimlet, Dry Martini, Tom Collins, Whiskey Sour, Americano, Pimm’s Cup !!!!! Je suis juste un peu déçue de ne voir aucune création maison à base de saké. Mais je suis quand même sous le charme et séduite à l’idée de pouvoir prendre un Pimm’s Cup.

Pour la commande,ce sera donc un Pimm’s  Cup et un Tom Collins….. J’espère juste  ne pas être déçue car mes dernières tentatives dans les bars de Montréal pour le cocktail classique (la Margarita) n’ont jamais été concluant jusqu’à maintenant, alors, j’attends de voir …

Derrière les rideaux où se cache le bar, les barmen qui y travaillent sont très stylés… ils sont en chemises blanches, nœuds papillons et arborent de belles moustaches.  À les voir j’ai l’impression d’être dans la série : les Brigades du Tigre  que je regardais quand j’étais petite !

La serveuse dépose les verres devant nous. Rien qu’en les regardant, on sait déjà qu’ils ont été  réalisés avec  passion.  Vient maintenant l’heure de la dégustation…… mon Pimm’s Cup est très bien équilibré le verre est soigné et la déco est parfaite.

Pour commencer,  connaissez-vous le Pimm’s ? C’est une boisson apéritive (on pourrait même dire une liqueur) faite à base de gin, d’herbes, avec des parfums d’orange. Le Pimm’s est très populaire en Angleterre, son pays d’origine. En le mélangeant avec de la limonade, des feuilles de menthe, du concombre et des fraises, on obtient un Pimm’s Cup. Sachez également que le Pimm’s est disponible à la SAQ (Société des Alcools du Québec) au prix de 24,65$. Ce cocktail est vraiment une boisson d’été par excellence et sachez que c’est la boisson qu’on boit à Wimbledon!

Idem pour ce qui est du Tom Collins, rien à redire, la balance est admirablement bien respectée. Cet autre grand cocktail classique se compose de Gin, de jus de citron, de sucre. Il se fait directement dans un verre high ball, il est servit sur glace et se complète avec du soda.  Car combien de fois j’ai commandé des Tom Collins dans des bars et aussitôt on me répond ‘’ Qui ça Tom, je ne connais pas de Tom ‘’ ou alors ‘’ Tom ?  il n’est pas encore arrivé ! ‘’…….. Ce cocktail peut également porter le nom de John Collins. Car ce cocktail a été crée par Mr John Collins dans les années 1800 à Londres. Mais il était au tout début confectionné avec du Gin Hollandais. Il changea le nom de John Collins en Tom Collins en mettant dans la recette de son cocktail du Old Tom Gin…… voilà pour la petite histoire!

Mais là croyez moi,  je suis  vraiment comblée et tellement heureuse d’avoir enfin trouvé un endroit pour prendre de bons cocktails et surtout  de constater que les cocktails classiques soient respectés à ce point!

Quant aux prix des cocktails, ils sont vraiment très raisonnables, entre 8 et 10$.

Vous l’aurez deviné, je vous recommande très fortement cet endroit hors du commun et je suis certaine que tout comme moi, vous allez tomber en amour avec le bar Big In Japan……..

Alors  si vous y allez postez moi vos impressions ! Par contre ne parlons pas de trop de cet endroit si secret…. Gardons cette adresse seulement pour nos amis proches 🙂

2 responses to BIG IN JAPAN :

  1. Camille says:

    Tombée en amour avec le bar et.. le pimm’s cup aussi!! Super critique et surtout très juste, on a juste une envie c’est d’y retourner. Merci Fanny pour cette belle découverte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s